On t'avait prévenue... on te l'avait pourtant dit... Mais tu voyais pas ce qu'il pouvait y avoir de pire...

Il y avait déjà la grossesse : les kilos, la sensation d'être une baleine échouée, les vergetures, les nausées, les sautes d'humeurs, et j'en passe...

Puis il y a eu l'accouchement : ce grand moment de rencontre après lequel il te faut te réapproprier ton corps qui ne sera plus jamais le même, avec toujours ces fichus kilos, ces hanches définitivement élargies par le passage du Loulou, cette fichue épisio et la réduc post natale qui est sans doute la chose la moins évoquée entre mamans et qui reste pourtant THE grand moment d'une vie...

Enfin, il y a eu ces premiers mois : Les nuits en pointillés avec ce bébé que tu apprends à découvrir et dont tu essaies de décoder les pleurs... Il parait qu'on comprend vite, peut être, n'empêche, la différence entre "Ouiiiiiin" (j'ai faim), "Ouiiiiin" (j'ai sommeil) et "Ouiiiiiiin" (ma couche est sale), c'était pas gagné au début....

Puis un jour, bébé a eu 3 ans, et il n'est plus vraiment un bébé quand on y pense...

Au bout de 3 ans, tu te dis que tu t'es endurcie, que maintenant tu gères...

Mais y'en a encore qui sont là pour te dire "Ohhhhhh, mais Loulou va bientôt rentrer à l'école ! Ou la la ! Tu vas voir, c'est super dûr"...

"Super dûr" ... pfffffff, c'est bon, Loulou va à la crèche tous les jours ça change rien !

Que tu crois !

L'inscription ça a été : intarrissable sur le sujet, tu as "vendu" Loulou comme une pro, à base de

"Il connaît déjà toutes les lettres de l'alphabet et tous les chiffres !"

"Il est super sage !" (Ce, y compris pendant qu'il tentait de piquer tous les post-its sur le bureau de la Directrice pour finir par écrire directement sur son bureau avec le stylo chopé pendant que tu regardais pas...)

"C'est un enfant très calme" (Même au moment où il courait en hurlant dans la cour où Chéri l'avait sorti histoire que tu puisses papoter tranquillement avec Mme la Directrice...)

La préparation de la rentrée c'était fait : Après l'inscription, à réception de la liste des fournitures, tu avais réussi à tout acheter en cochant bien proprement sur la li-liste :

  • 2 Photos d'identité... (la p'tite photo de vacances sympa recadrée et imprimée au bon format)... OK
  • 1 Cartable 17 * 22 cm... en PETITE section de maternelle ??? Bon, pourquoi pas... OK
  • 1 Bavoir... 1 Bavoir ???? Sans déc ??!!! Loulou n'en met plus depuis des mois, mais bon, ils le veulent, ils l'auront... OK
  • 1 Couverture et 1 drap housse 60 * 130 cm... C'est quoi ce format ??? Toi t'as du 60 * 120 cm... il existe du 70 * 140 cm... mais 60 * 130 cm, c'est inconnu !! Allez, un 60 * 120 cm extensible ! (t'es trop forte !)... OK
  • 1 Paquet de mouchoirs... oui, bon, ben normal hein... OK
  • 1 Paquet de lingettes... des lingettes ??? Le truc que t'as JAMAIS utilisé vu que c'est pas vert/écolo, mais bon, passons, t'en trouves des biodégradables et hypoallergéniques... OK
  • Des vêtements de rechange, une tenue complète, le tout étiqueté... ça tombe bien, t'as des étiquettes... puis arrive le dimanche soir, veille de rentrée, rien n'est fait, tu finis par écrire le nom de Loulou au Bic sur l'étiquette de lavage... OK
  • 1 Verre en plastique incassable marqué à son nom... Incassable OK... le mélaminé de la vaisselle de bébé ça casse, tu le sais, tu en as fait les frais, alors tu trouves un verre en plastique pour bébé... il est lisse, aucune étiquette ne tient dessus et le stylo indélébile pars au moindre frottement... tu bidouilles, et tu le marques avec une aiguille de couture... pfffiouuuu... OK
  • 1 Paquet d'assiettes jetables ordinaires... Hein ??!!! Pourquoi ?? Il va manger dedans ?? Pour faire de la peinture ??!!! OK... heu... un paquet de combien ? 20 ? 50 ? 100 ? En carton ? En plastique ??!!! Pffffffff... allez, OK

Et arrive enfin le GRAND JOUR...

Vu que t'es une bonne mère, le VRAI jour de la rentrée Loulou était sur la plage, avec toi, alors il rentre juste 2 jours après les autres...

Pour l'occasion, Chéri a pris sa journée, et vous partez tous les 3, à pieds, genre image d'Epinal, famille idéale, piou piou les p'tits oiseaux, direction l'école...

Sur place, on dit bonjour à la maîtresse, qu'on imaginait pas comme ça... on rencontre l'Ass Mat... et on emmène Loulou DANS la classe pour découvrir son nouveau lieu de vie... Tu arrives le bon jour, car c'est LE jour de la photo de classe et la maîtresse te dit avec un p'tit sourire crispé qu'il était temps rapport au fait qu'elle aime bien quand TOUS ses élèves sont sur la photo...

Et soudain ça te submerge... ce petit garçon qui marche d'un pas hésitant à la découverte de sa classe, qui fait aujourd'hui ses premiers pas dans cette institution qu'est l'école, les premiers d'une longue longue série... ben ce petit garçon là, c'est juste celui que tu as porté, qui, il y a à peine 3 ans bouleversait ta vie à jamais...

Celui qui était si fragile, si minuscule dans son tout petit berceau transparent...

Celui pour lequel tu étais tout jusque là et qui va apprendre à s'ouvrir au monde grâce à l'école...

D'un coup, d'un seul, tu sens comme une explosion en toi, et le raz de marée débute, des flots qui s'échappent de sous les lunettes...

On te l'avait dit hein ?

Et alors que Loulou fait le tour de nouveaux jouets, des petites tables de travail sur lesquelle il fera ses premiers tracés, du tableau noir immaculé qui te semble tellement immense alors que c'est jutse ton petit bout qui est encore si petit,... toi, tu le regardes et tu réalises que ces pas là sont ceux qui l'éloignent de toi... que toutes les choses qu'on t'a dit sont vraies, ce petit bout là, tu l'as mis au monde pour lui apprendre à mieux te quitter et vivre sa vie, et ça commence par ce 1er jour d'école...

A bientôt