On a beau avoir un Doctorat en maternité livré avec Bébé le jour de l’accouchement (Comment ? Tu l’as pas eu toi ?!!), y’a des moments où on est dépassé… surtout lorsque le bébé devient un petit garçon doué de parole. 

Toutes les familles ont un rituel, surtout au moment du coucher des petits.

À la maison, c’est papa qui lit une histoire à Loulou puis Maman qui massacre chante mal une chanson.

Bien sûr, depuis qu’il est un peu plus grand, c’est Loulou qui choisit son livre dans sa bibliothèque qui commence à être bien garnie…

Ce soir-là, petite question habituelle :

« - Quel livre veux-tu ce soir Loulou ?

- Moi ze veux tou-touche mon bras !

Un ange passe…

-… Pardon Loulou ? Quel livre ?

- Tou-touche mon bras !

- Heu… oui, bien sûr… tu peux aller le chercher s’il te plaît ? »

C’est comme ça que nous avons vu Loulou revenir avec CE livre

140430 - Toutouche mon bras

(Source photo)

On ne peut pas être beau, supérieurement intelligent ET bien articuler, ça me semble évident !

(Oui, je suis clairvoyante et objective avec mon fils !

Un autre de nos rituels date, celui-là, des 6-7 mois de Loulou, l’âge où il a été assez grand pour rester un peu sur sa chaise haute…

À cette époque, j’ai pris l’habitude d’emmener Loulou dans la cuisine, de l’asseoir sur sa chaise haute, puis de lui expliquer ce que je faisais pendant que je préparais le repas…

Loulou n’en perdait pas une miette !

Dès qu’il a su prononcer ses premiers mots, il m’a alors bombardé de :

« C’est quoi ça ? », « Tu fais quoi Maman ? », « C’est cuit ? » puis même de « Ze peux goûter ? » et enfin le « Ze peux mélanzer ? »…

Il faut dire qu’à ce stade-là, Loulou était passé de sa chaise haute au plan de travail à côté de moi…

Et il faut bien dire (aussi) que c’est, de loin, sa place préférée car quand je cuisine, bien que notre chez nous ne soit pas immense, Loulou me dit toujours « Tu vas pas laisser Loulou tout seul ? » (sous entendu : tout seul dans le salon à 3 mètres de moi pendant que je suis dans la cuisine….)

Bref, quelle que soit ma popotte du moment, Loulou a sa place juste à côté, sur le plan de travail, à goûter, touiller, poser des questions…

Forcément, il est aussi aux premières loges quant je lui prépare son goûter… c’est comme ça que l’autre jour, pendant que je lui pelais une clémentine, j’ai commis le crime immense de laisser tomber une goutte sur le plan de travail… ça n’a pas loupé :

« Mamaaan, tu as Sali, là » (doigt accusateur)…

Pas de souci Loulou, je vais chercher une petite serviette…

Et Loulou de me prendre l’essuie-tout des mains pour réparer lui-même mon outrage, en ponctuant son geste d’un :

« Voilà, c’est tout neuve ! » satisfait…

Là vois-tu, je ne sais pas du tout, MAIS PAS DU TOUT quelle psychose il a bien pu choper…. 

Le truc que je n’arrive pas du tout à me mettre en tête, c’est qu’à 3 ans et des brouettes, Loulou n’a toujours pas acquis le second degré…

Au moment des repas, mon petit maigrichon trouve régulièrement qu’il a assez mangé alors qu’il a à peine entamé son assiette…

« Non, c’est bon, z’ai plus faim, z’en ai déza manzé 3 cuillères ! » (Avec le soupir d’aise de celui qui est repu et en me montrant avec ses doigts, histoire de me montrer, le bougre, qu’il sait pertinemment bien compter !)

Et si j’ai le malheur de lui dire « Non mais tu veux rire ? »

Faut il vraiment que je m’étonne qu’il réponde :

« Oui, ha ha ha ha ! »

Non, je devrais pourtant le savoir que ça me pend au nez ! 

Mais c’est le week-end dernier que Loulou m’a achevé !

Alors que Chéri procédait à une petite séance de tri annuel dans sa paperasserie personnelle, Loulou, complètement paniqué, vient me chercher :

« Mamaaaaaaaan ! Mamaaaaaaaaaaaan ! Il faut que tu viennes, Papa il a fait tout le bazar dans la chambre ! Allez, viens Maman ! »

J’y vais donc…

« Allez, Maman, maintenant, crie sur Papa ! »

Ou comment me faire comprendre en une petite phrase que je suis une bobonne hystérique…

 

C’est à partir de là que je me suis dit que finalement, je préférais NE PAS COMPRENDRE !

A bientôt !