Les parents d'Aglaé vivaient dans notre immeuble.

Quand leur deuxième s'est annoncé, ils ont décidé de déménager, rapport au fait qu'ils n'avaient qu'une chambre et qu'ils avaient assez peut l'air tenté par l'idée de dormir dans la salle de bains, et ce malgré le chouette parc de notre immeuble, idéal pour les enfants... Comme quoi, l'abnégation a ses limites, même quand on devient parent...

Passons...

Ils ont choisi de rester quand même dans le quartier, qu'ils aiment beaucoup...

A la naissance de leur petit bout, j'avais croisé la maman qui me semblait un peu gênée en m'avouant qu'elle avait appelé sa merveille Loulou, j'avais ri en lui disant que c'était un excellent choix de prénom !

Depuis, nous nous voyons régulièrement dans le quartier que beaucoup appellent "Le village".

C'était une belle surrprise de la rencontrer hier matin ; je venais de poser Loulou au centre de loisirs pour la seule et unique journée de toutes ces longues vacances ; c'est que vois-tu, je m'y étais pris tard pour réserver, et il n'y avait déjà presque plus de place...

Qu'à cela de ne tienne, j'avais UNE date, UNE journée de liberté, j'avais bien décidé d'en profiter (ménage, courses, repassage, bricoles administratives,...) j'étais au taquet !

Je revenais de la poste quand je l'ai vue, elle était avec son Loulou, en poussette !

J'affiche un grand sourire, sincèrement ravie de la voir, et je lui dis :

- Oh, mais ça fait plaisir de vous voir, comment allez vous ?

- Bien, merci (elle a l'air ravie aussi de me voir, ou alors elle est bonne comédienne, mais un grand sourire éclaire son visage), et comment va Loulou, c'est le jour où il est au centre ?

(Tiens, elle se souvient de ça ?)

- Oui ! C'est MA journée ! Et Aglaé, vous l'avez mise au centre aussi ?

- Non, ils sont à la crèche, j'ai une matinée par semaine, mais c'est pas mal

(Tiens, c'est quoi cette crèche qui prend des quatrans ?)

- Oui c'est vrai, ça leur fait du bien, et à nous aussi ! (Grand sourire et regard entendu)

Là-dessus, je jette un coup d'oeil à son Loulou, dans la pousette... mazette, il a pas grandi d'un pouce, comment c'est possible un truc pareil ? Et que dire ?

- Mais t'es toujours aussi mignon toi ! (Bon, c'est neutre, ça devrait passer...)

C'est alors que la maman d'Aglaé me pose une question

- Dites, je voulais vous demander, vous connaissez les dates de la rentrée l'année prochaine ?

- Et bien, c'est que Loulou est Aux Michocos, je ne sais pas si c'est partout pareil !

- Oui, nous aussi nous y sommes !

(Ah chouette, elle aussi ! Encore une maman que je connais, me sentirai un peu moins seule à la sortie des classes l'année prochaine !)

Elle reprend :

- Sinon je demanderai à Sonia...

- Sonia Gentille ?

- Oui, c'est ça !

(Rho ben c'est dingue ça ! Elle connait aussi Sonia, la maman-copine avec qui j'ai bien rigolé toute l'année, il est vraiment tout petit ce villange, tout le monde se connait !)

- Et bien, Loulou rentre le 3 septembre, c'est un mercredi, mais attention hein, il n'y aura pas école le mercredi, là c'est juste pour échelonner la rentrée ! (c'est qu'il faut préciser, avec cette fichue réforme de m*r*d*...)

- Oui, je sais pour le mercredi, et les miens, c'est Armand et Clotilde, ne changent pas de classe, et du coup j'ai pas eu les papiers, c'est pour ça que je vous demandais...

Et là j'ai blémis...

La politesse aurait sûrement dû me faire dire un truc du genre

- Oh mais je suis désolée, je vous ai pris pour quelqu'un d'autre ! Je vous demande pardon, je suis mal réveiléé ! (A 10h30 ? Non, sans dec !)

Mais non, tranquilou, j'ai remis mon sourire et j'ai repris la conversation, en changeant juste d'interlocuteur...

Parce que tu vois, j'avais juste pas la bonne maman devant moi, c'était quand même pas ma faute, non ?

Allez, j'vais m'refaire un café !

A bientôt !