Je n'aurais jamais dû laisser ce blog à l'abandon pendant plus de deux longs mois !

Pour tout te dire, ce n'étais absolument pas prévu ! J'avais mes recettes à publier, elles étaient photographiées, tout était prêt...

Mais alors, que s'est il passé ?

Revenons un peu en arrière...

18 juin, je publiais un petit billet sous le coup d'une petite émotion...

Et puis après, plus rien !

C'est que figure toi qu'une grosse échéance approchait, Chéri allait fêter un gros anniversaire, et cette fois, c'était pas moins de 40 invités qui devaient venir...

Depuis le début de l'année, nous avions commencé à organiser...

Chercher un restaurant... trop cher, pas assez intime...

Une salle... trop compliqué...

Et pourquoi pas dans la maison de mon enfance ?

Le repas... bien sûr, je voulais cuisiner... mais un repas froid, servi dehors... Chéri avait envie de quelque chose de mieux...

Démarchage des traiteurs, jusqu'à ce que nous trouvions le bon...

Puis lancement des invitations, faites maison...

Création du plan d'accès jusqu'à ma campagne natale...

La logistique : chaises à récupérer, tables fabriquées par mon papa il y a si longtemps qu'il fallait retaper, et liste de toutes les choses dont nous aurions besoin le jour J.

40 personnes, ce n'est pas grand choses, certains ont l'habitude, pour nous, c'était déjà pas mal, et puis, nous voulions que tout soit parfait, alors la pression montait !

Puis, bien sûr, je voulais un cadeau pour mon Chéri, un cadeau spécial... et je n'avais pas le plus petit début de budget...

C'est alors que m'est venue l'idée de faire quelque chose moi même...

Tout d'abord, je voulais faire une urne, Chéri ayant une passion pour le golf, j'avais contacté les invités en quête d'une idée cadeau et leur avait dit qu'ils pourraient, s'ils le souhaitaient, participer à une cagnote pour que Chéri puisse s'offrir tous les green fees qu'ils voudrait pendant notre été sans départ à la mer...

Les invités étaient ravis de cette idée, il faut dire qu'il est toujours difficile de trouver une idée cadeau !

Ensuite, je voulais quelque chose qui reste de cette journée...

Les idées se sont enchaînées, pas toutes bonnes, pas toutes réalisables par une fille qui ne sait utiliser ni un baton de colle, ni une paire de ciseaux !

Et puis fin mai, je me suis jetée à l'eau...

J'ai trouvé la boite ronde qui allait me servir de base pour l'urne, j'ai commencé à acheter les p'tites choses qui allaient me servir pour la déco, puis j'ai trouvé THE idée, celle du petit cadeau "fait maison" pour mon Chéri...

Te dire que ça m'a pris des heures et des heures serait un doux euphémisme...

En vrai, j'y ai passé tout mon temps libre, de la minutes où je rentrais des courses après avoir posé Loulou à l'école jusqu'à celle où je repartais le chercher le soir...

Au point que parfois, le repas n'était pas près le soir...

Et puis il y a eu les couacs !

Déjà la confirmation d'une sentence prononcée par Monsieur C., professeur de techno dans mon collège, en ce funeste jour de l'année 1990 : "Melle T, attention à ne pas utiliser trop de colle"... le tout étant écrit en lettres rouges et souligné 3 fois, histoire que je saisisse l'importance du message.

Puis le plombier qui a trouvé que c'était sympa, à J-15 de venir (enfin) refaire toute la tuyauterie de chauffage dans l'appartement, à gros renfort de perceuses, disqueuses et autres fers à souder... va essayer de "scrapper" pour la 1ère fois de ta vie avec 2 mains gauches et de la poussière absolument partout, le tout, en étant obligé de déménager tout ton matériel toutes les heures pour laisser la place aux ouvriers et de tout planquer à 16h pour que ni Loulou, ni Chéri ne voient ce que tu peux bien fabriquer de tes journées !

Ensuite il y a eu les vacances scolaires, les vraies, les longues, avec Loulou à la maison 24/24 parce que de toute façon, au moment où tu as réalisé qu'il fallait l'inscrire au centre de loisirs il y avait déjà belle lurette qu'ils n'avaient plus l'ombre d'une place !

Mais tout a été prêt dans les temps ! Et le Jour J, la pluie battante a réussit à s'arrêter pile 1/2 heure avant que les premiers invités n'arrivent ! Juste le temps de sécher les table et de les dresser...

Les miracles ont parfois lieu finalement !

La journée a donc été un succès, et à nos yeux, elle a été parfaite, alors qu'importe !

J'en aurais des gens à remercier ici, de mon adorable Maman qui nous a prêté sa maison, à "Papy Daniel" pour le montage de l'incroyable tente qu'il a entièrement bricolé en passant par Stéphanie et Christian pour leur incroyable gâteau (et la tarte tout aussi fabuleuse !), et bien entendu Philippe, le meilleur Pizzaïolo de Poncin qui fait, assurément, la meilleure paëlla au monde !

Pour le coup, je vais te faire partager en images, regarde plutôt

141001 - Anniv (2)

141001 - Anniv (3)

141001 - Anniv (4)

141001 - Anniv (5)

40 espagnols d'origine enfin d'accord pour dire qu'ils ont dégusté ce jour là la meilleure Paëlla de leur vie !

141001 - Anniv (7)

141001 - Anniv

141001 - Anniv (6)

Un Royal chocolat à tomber !

Mais, me diras-tu, OK, là on arrive au 14 juillet... et ensuite ?

Ben ensuite, des vacances avec un Loulou trop content de passer du temps avec sa "Maman préférée", 1 mois passé à la campagne sans réseau ni wifi, et la rentrée sur les chapeaux de roues puisque "préparée" en 48 heures au milieu du rangement des bagages...

Ok, je te vois protester encore, je sais, je sais, on est le 1er octobre et les Moyens sont rentrés le 2 septembre...

Ben après, mon portable me lâchant, il a fallu bricoler un vieux PC de récupération pour pouvoir revenir... avant d'affronter la 1ère sinusite de l'année (moi) et la première otite (Loulou)...

Mais bon, cette fois, me revoilà (j'espère !) et si tu es toujours là, je t'annonce que j'ai plein plein de recettes à partager et mêmes peut être quelques papotages ! Sâche le, il y aura plein de hors saison, mais ne m'en veux pas trop !

Alors sans rancune et à bientôt ?