Et soudain tout change...

Chaque fois que je referme la dernière page d'une de ses livres je suis chamboulée, bouleversée au plus profond de mon être...

Mais ce qui se passe pendant la lecture tient aussi de l'expérience surnaturelle : chaque roman, chaque page, chaque mot ouvre une faille spatio-temporelle qui me fait tout oublier...

Les personnages de ses livres me hantent encore longuement rendant fade toute autre lecture. 

Et soudain tout change...

Cette fois, ce sont Léa, Axel, Camille et Marie qui m'ont accompagnés dans mon escapade hors du temps et rien qu'en y repensant j'ai encore des frissons...

Chaque mot est juste, chaque phrase m'emporte...

141105 - soudain-roche

Et soudain tout change...

Cette fois, je suis décidée à le rencontrer, vendredi 28 novembre, Gilles Legardinier sera en dédicace dans l'excellente librairie Decître de Lyon...

Alors j'ai déjà noirci mon agenda (en vrai, j'utilise un stylo bleu, comme le ciel et la mer) (c'est important la couleur des beaux rendez-vous), j'ai déjà prévenu Chéri que je serai aux abonnés absents, et j'ai déjà le programme de mon début de soirée.

Ce jour là, je vais rencontrer un auteur, mais pas n'importe lequel.

Ce jour là, je vais rencontrer celui qui me donne l'impression que l'humanité n'est pas foutue et qu'il existe encore de belles personnes, et de belles choses.

J'ai tant de choses à lui demander, tant de "mercis" à lui adresser, et pourtant je sais déjà que je ne saurai que bredouiller...

C'est comme ça...

Alors j'ai eu envie d'écrire, parce que se cacher derrière un clavier et un écran est plus facile pour moi dans ces cas là, et si j'avais été capable de trouver les mots, si je n'avais pas été autant intimidée par un tel talent, voici ce que je lui aurais dit...

"Je dis souvent "Merci"...

Merci à la boulangère revêche qui me tend son pain un peu trop cuit à mon goût... Merci au conducteur qui ralentit légèrement pour que je puisse traverser la route sous la pluie sans le parapluie que j'oublie systématiquement... Merci au vieux voisin qui ne me claque pas la porte de l'immeuble au nez quand mes bras sont chargés de courses...

Les "Merci" je les éparpille, au point que parfois, quand je suis réellement touchée, le mot me semble galvaudé, insuffisant...

Que reste-t'il dans ces moments là ?

Que dire à ceux qui savent toucher, émouvoir, faire rêver, dans ce monde de plus en plus dûr et de plus en plus individualiste ?

Que vous dire à vous, Monsieur Legardinier, pour vous exprimer ma gratitude après la lecture de ce magnifique roman ?

Il est fort probable que je ne trouve jamais les mots, alors je balbutierai un "Merci", quand les questions se bousculeront dans ma tête.

Comment faites vous pour voir tant de beauté chez les êtres humains ?

Comment créez-vous de si tendres et si beaux personnages ?

Les connaissez vous ?

Vous accompagnent-ils au quotidien, parfois longtemps après leur création, comme ils accompagnent vos lecteurs ?

Ce vendredi, je serai là, pressée de découvrir votre dernière histoire, et honorée de rencontrer un auteur tel que vous...

Et ça, ça peut pas rater !"

141105 - rater-roche

A bientôt !