Tu ramasses des cailloux pour me "construire une maison",...

Et toutes les pièces jaunes que tu trouves pour t'acheter des glaces,

Tu glisses des "cloquliclots" dans ta poche pour me les donner après l'école,

Tu dis que je suis ta "maman préférée" ou parfois que tu m'aimes avec le coeur,

Tu dis "Non c'est toi qui fait Maman" quand je te propose de dessiner,

Mais c'est toi qui qui mets ta culotte "tout seul, comme un grand" le matin,

Il faut souvent te rappeler de manger quand tu es à table,...

Et je crois me retrouver dans tes rêveries dans ces moments là,

Tu pleures quand tu vois la tristesse de tes héros de dessins animés préférés,

Puis tu éclates de rire devant Masha & Michka,

Tu dis "Pardon Maman" avec toute la tristesse du monde dans la voix quand ta tête me heurte le soir dans ton lit, alors que tu cherches à te lover contre moi pour un câlin,

Tu dis que les meilleurs dodo sont ceux qu'on fait "dans le lit de Papa-Maman",

Et tu réclames encore mes câlins le matin au moment du biberon,

Tu adores compter tout le temps, tout ce que tu trouves,

Tu ne veux pas aller au centre de loisirs "parce que c'est pas drôle", et puis c'est mieux de rester à la maison, avec Maman,

Quand tu aimes c'est déjà avec passion,

Je n'ai encore rien trouvé que tu n'aimes pas,

Tu es intarissable toute la journée et tu deviens muet comme une carpe devant un étranger,

Tu dis "A tes souhaits" quand on éternue et tu réponds "Je t'en prie" quand on te dit merci,

Tu m'épates chaque jour un peu plus de tout ce que tu sais déjà et je sais que ce n'est que le début,

Tu dis "giganquesque",

Tu sais déjà déverrouiller tous les téléphones et la tablette, et tu déjoues même le code parental de Monnickelodéonjunior,

Tu veux m'aider, ranger, nettoyer,

Tu es toujours le premier à remarquer que j'ai mis une jolie robe,

Ton cheveu sur la langue produit la plus douce des musiques à mes oreilles,

Mon Loulou,

Je t'aime